Loisirs - publié le 19 août 2021

Caylus s'est refait une beauté !

Le chemin de Caylus, qui relie la vieille ville (au niveau des Dominicains) à la Ramasse, était emprunté par les Clermontais allant exploiter leurs lopins. Dans le cadre de la valorisation de notre patrimoine, il sera prochainement balisé comme chemin de randonnée, permettant ainsi aux Clermontais et touristes de venir découvrir également l’Oppidum. C’est pourquoi, il vient d’être nettoyé et mis en valeur par les jeunes bénévoles de l’association Concordia dans le cadre d’un chantier international.

Au Moyen-âge, nombre de ces chemins ont été empierrés, notamment ceux qui, comme celui de Caylus, étaient sujet à ravinement. Les marcheurs en trouvent des vestiges un peu partout sur les chemins de France. Cela faisait l’objet de la célèbre « corvée » dont l’assiette, c’est à dire l’endroit que l’on mettait en travaux, était annuellement négociée entre les Consuls de la Ville et le Seigneur.

Cs chemins étaient composés de pierres posées de chant, adossées les unes aux autres, parfois ourdis à la chaux, ce qui en faisait la solidité mais également la fragilité puisque si une pierre venait à se déchausser, elle entrainait souvent celle d’amont qui elle-même en entrainait une autre etc.. Ainsi, notre calade de Caylus est une rareté bien conservée sur laquelle chacun de nous doit veiller.

 

 

La newsletter

Restez informés des dernières actualités de votre ville